#pourtant

#pourtant

aujourd’hui enfin

ma vie les petits-bouttes

pis rien d’autre

la machine moribonde évidée de toute substance

sans aucune solution

je cherche dans les nombres l’issue du monde

je suis mort du réseau

car c’est l’unique liberté
j’ai rêvé de spectres

les yeux illuminés

un chat m’arrachait l’œil

il est mort ce temps de la beauté

pourtant

pourtant

elle m’a dit qu’elle aimait le mot pourtant

c’était là l’essence même de la vie
L’austérité doit rester rhétorique

Et l’amour la seule expérience qui vaille

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s