nature boy

There was a boy
A very strange enchanted boyThey say he wandered very far
Very far over land and seaA little shy and sad of eye
But very wise, was heAnd then one day
One magic day he passed my way
While we spoke of many things
Fools and kings
This he said to meThe greatest thing
You’ll ever learn
Is just to love
And be loved
In return

Source : LyricFind Paroliers : Eden Ahbez

Paroles de Nature Boy © Sony/ATV Music Publishing LLC, Warner Chappell Music, Inc, Songtrust Ave

travail 0002 – ajout

Nouveaux commentaires dans la capsule travail 0002 dans la culture de l’Autorité!

Laisse une trace de ta lecture sur clodius.blog!

Pour qu’un don soit complet, il faut qu’il soit gratuit, car on le donne sans contrepartie et non payé, car on le prend sans contrepartie. Dès qu’il y a un profit qui se fait hors de l’usage, il y a exploitation.

Les bienfaits intrinsèques et les bienfaits extrinsèques donnent la valeur du travail. Si une valeur en contrepartie est exigée, excédant par son ajout la valeur des bienfaits, il y a de facto un profit qui s’ajoute aux valeurs naturelles du travail, une spéculation affective qui le pervertit.

Le seul « bienfait » ou « salaire » qui soit éthique, c’est l’usage consenti. Si ce n’est pas pour l’usage, c’est pour le profit qui engage l’exploitation. Si ce n’est pas consenti, c’est du viol.

S’il y a profit, il y a exploitation, il y a proxénétisme. S’il y a usage et profit, il y a exploitation, il y a clientélisme et proxénétisme, voire domestication…

J’entends clientélisme en ce sens que l’usager est un client qui rétribue le travail d’un corps pour son profit. J’entends proxénétisme en ce sens que l’usager exploite le corps de l’Autre et ses possibilités. J’entends domestication, car le corps est confiné à un usage utilitaire en dépit de tout lien social égalitaire, s’il y a la domination et l’usage pour le profit, il y a la domestication du corps de l’Autre.

Ce rapport est antisocial, car il enfreint le consentement, pierre angulaire de la liberté et de l’égalité, de l’autonomie individuelle et sociale qui fait la solidarité inhérente à ce qui ce nomme société.

L’usage domestique du corps est le bout de l’individualisme, où le corps s’approprie le corps de l’Autre pour l’exploiter. C’est la privatisation du corps, son objectivisation. C’est le stricte contraire de la socialisation, qui fait sujet le corps des personnes liées dans la liberté égalitaire.

https://clodius.blog/2020/01/02/travail-0001-la-persistance-du-corps-contre-la-culture-de-lautorite-2/

LE prolo exploité. exploitable… et colonisé! – OP Black Flag

ce que le Capital nous dicte… c’est: paye pour ton litre de gaz suprême ou sinon ta bagnole va partir en morceaux… comme tu disais utilise sensodine a 8 piastres… sinon avec Crest a 4 piastres tes dents feront mal… achete bio a double prix sinon tu risque de te taper un cancer a 50…
— À lire sur blackflag.home.blog/2019/12/03/le-prolo-exploite-exploitable-et-colonise/

#ligotages

#ligotages
votre liberté garantit la glorification de la haine
votre liberté garantit le pouvoir au plus offrant au plus possédant
votre liberté garantit notre droit au boycott
une privation de ce qu’on ne peut pas s’offrir
à cette liberté que vous nous vendez
à force de mots travestis
évidés de sens
à cette liberté
je préfère les liens qui m’unissent à la beauté humaine à ses chagrins à ses espoirs
otage d’un monde putride otage d’un monde germant
j’appartiens à l’ambivalence à l’inconfort à l’amour forclos

#vivre

#vivre

nous nous jonchons la peau

l’un l’autre sans connaître le sens des choses

en fait qu’importe le sens qu’on leur fabriquera

les choses se vivent

l’amour est une prédisposition universelle

on le chasse y consens l’évite le recherche le pleure ou l’embrasse

je ne sais plus qui a dit que l’amour est partout

~ ; ~