la brunette maigrelette

/sanaʀiːvkozoːtʀ/

2008.

La petite brunette maigrelette à l’asile – asile > aisle > aile – de fous avait un grimoire barbouillé de ketchups, de café et de cendres hétéroclites. Une reliure 3 pouces marquée HSBC. La Grèce faisait naufrage à la TV muette.

– Nous vivons dans le Monde de Satan!

– Pardon?

– On vit dans le Monde de la Haine!

Je plongeai le nez dans mon café décaféiné Sanka.

2019.

« Les puissants détestent l’autonomie des autres. En peu de mots, la solidarité, c’est l’autonomie sociale. Financer l’autonomie sociale, donc monnayer la solidarité, c’est l’intermédiatiser, c’est déjà la rendre dépendante de la monnaie. C’est de facto la briser. Quand la banque finance le social, elle le met à sa botte grâce au monopole de l’argent. La banque nous déteste. »

Les puissants nous détestent. Il leur faut nous dresser comme de vilaines bêtes incapables de s’autodéterminer, de s’autogérer, incapables d’autonomie sociale et individuelle. Incapables d’amour-propre. Incapables d’aimer.

On vit dans un monde de haine organisée.

#çaNArriveQuAuxAutres

Une réflexion sur “la brunette maigrelette

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s